La livraison est GRATUITE sur toute la boutique SANS conditions !

Théières chinoises


L’essentiel à savoir sur les théières chinoises

Pour certaines personnes, boire du thé relève d’un simple moment de plaisir et de détente. Pour d’autres, la dégustation du thé est tout un art, voire un cérémonial. Dans tous les cas, la qualité de l’infusion compte énormément et dans tout cela, la théière joue un rôle important. La plupart des amateurs de thé choisissent les théières chinoises pour la préparation de leurs infusions. Pour quelles raisons ? Voici quelques éléments de réponse.

Théière chinoise : un peu d’histoire pour découvrir ses origines

Auparavant, le thé a été utilisé comme plante médicinale pour guérir certains maux. À cette époque, les feuilles étaient mâchées et non infusées. Au fil du temps, les feuilles étaient séchées, broyées puis ébouillantées dans l’eau. La consommation régulière des différentes préparations a fait naître le besoin de disposer d’ustensiles spécifiques pour le brassage et la consommation du thé.

C’est pendant la dynastie des Ming, entre 1368 à 1644, que les feuilles de thé ont été infusées pour la première fois dans l’eau. Les théières utilisées ont été fabriquées à partir d’une argile violette appelée « zisha » qui provenait de la région de Yixing, en Chine. Lorsque la préparation des thés s’est démocratisée, elle a commencé à occuper une place importante dans la culture chinoise puis devenue un véritable art de vivre.

La théière chinoise de Yixing

Comme évoqué ci-dessus, les premières théières ont été fabriquées à partir d’une argile extraite à Yixing, une ville de la province de Jiangsu, en Chine. Elle est célèbre à travers le monde pour son argile violette qui possède des caractéristiques particulières. Ce qui fait que les théières de Yixing sont très prisées par les amateurs de grands thés comme le Pu’erh et l’Oolong.

Comme les parois d’une théière chinoise de Yixing sont poreuses, elles retiennent les arômes et les saveurs du premier thé qui y a été infusé. Il est alors dit de la théière qu’elle est « culottée ». Aussi, ce type de théière doit être utilisé pour la préparation d’un seul thé, car il s’imprègne des arômes puis les restitue à la prochaine infusion. Aussi, les futures préparations n’en seront que plus meilleures et plus riches en goût.

Comment prendre soin d’une théière chinoise ?

Après utilisation, il est déconseillé de nettoyer une théière chinoise de Yixing avec du savon ou autre produit détergent. En effet, les particules vont s’incruster dans les parois poreuses de la théière et altérer le goût des prochaines infusions. De même, il ne faut pas la placer au lave-vaisselle. Pour nettoyer une théière chinoise, il suffit de la rincer avec de l’eau bouillante puis de la faire sécher à l’air libre. Lorsqu’elle n’est pas utilisée, il faut aérer l’intérieur en enlevant le couvercle.

Enfin, il faut savoir qu’une théière chinoise peut être choisie en fonction de sa forme. Pour l’infusion des feuilles de thé plates, il est conseillé de choisir une théière dont la forme est également plate. Par contre les feuilles de thé roulées ou perlées seront plus sublimées avec les théières rondes.