La livraison est GRATUITE sur toute la boutique SANS conditions !

Comment réussir son infusion de thé ?

Publié par Le spécialiste du thé le

Comment réussir son infusion de thé ?

La façon dont le thé est infusé peut faire toute la différence entre une expérience gustative savoureuse et un thé au goût peu engageant. Voici donc notre abécédaire sur toutes les paramètres à considérer lorsque vous vous souhaiterez préparer votre prochaine tasse de thé.

Connaitre son eau

Le thé infusé est composé de 99% d'eau, donc l'eau avec laquelle vous faites votre thé a beaucoup à voir avec son goût une fois celui-ci infusé. Si votre eau a un mauvais goût ou si elle contient des impuretés, votre thé aura le même mauvais goût, quelle que soit la puissance de votre infusion. Rappelez-vous qu'il est toujours préférable de faire du thé avec de l'eau fraîche et propre. L'eau de source filtrée ou en bouteille est préférable. Évitez d'utiliser de l'eau du robinet, de l'eau distillée ou de l'eau minérale.

Prenez en compte les trois T

Le type

Quel type de thé comptez-vous infuser ? Les feuilles de thé vert, par exemple, sont plus délicates et fraîches que les feuilles de thé noir, de sorte qu'elles peuvent être infusées à une température plus basse et n'ont pas besoin d'être infusées aussi longtemps. Les tisanes, par contre, ne contiennent pas de Camellia sinensis, elles peuvent donc infuser beaucoup plus longtemps qu'un vrai thé sans devenir astringentes ou amères.

La température

Le thé nécessite généralement une température d'infusion de 70 à 100 degrés Celsius, selon le type de thé. N'oubliez pas cependant que la température d'ébullition de l'eau dépend de la pression atmosphérique et donc de l'altitude à laquelle vous êtes. Si vous habitez en montagne, nous vous recommandons donc de vous renseigner sur ces paramètres pour ne pas rater votre infusion.

Le temps

Si vous n'infusez pas assez longtemps, votre thé peut être fade. Si vous faites trop infuser votre thé, vous risquez une tasse d'un thé amer. Goûtez votre thé après le temps d'infusion minimum recommandé et voyez ensuite si vous devez le laisser infuser un peu plus longtemps.

Voici un petit tableau pour vous aider à vous rappeler les trois T pour les différents types de thé que vous êtes en train de préparer :

comment faire une bonne infusion

N'oubliez pas qu'il s'agit de conseils générales sur l'infusion du thé. Le meilleur moyen d'obtenir une tasse de thé parfaite est de commencer par demander à votre vendeur de thé des instructions de brassage spécifiques au thé que vous avez acheté. Différents thés, même s'ils appartiennent à la même catégorie (verts, noirs, etc.), peuvent avoir des températures de brassage et des temps d'infusion idéals différents.

la théière indispensable pour faire un bon thé

Les moyens d'ébullition de l'eau

Vous avez choisi le type de thé que vous allez infuser et vous connaissez vos maintenant les consignes de température et de temps de trempage. Il ne reste plus qu'à faire chauffer l'eau. Il y a beaucoup de façons de porter à ébullition celle-ci. Voici quelques-uns des plus courants :

Bouilloire électrique : L'atout majeur de cet accessoire de cuisine est qu'il ne nécessite pas de cuisinière et qu'il s'éteint automatiquement lorsque l'eau bout, ce qui est généralement très rapide. De plus, certaines bouilloires électriques sont dotées de réglages de contrôle de la température intégrés pour que vous puissiez sélectionner la température exacte que vous voulez atteindre en fonction du thé que vous infusez.

Bouilloire sifflante : Ce type de bouilloire peux fonctionner de multiples façon. En effet, elles sont généralement en acier inoxydable, ce qui leur permet d'être chauffée au gaz, à la plaque chauffante, ou même à induction... Comme leur nom l'indique, elles ont un sifflet pour vous prévenir lorsque l'eau a atteint la température souhaitée.

Une simple casserole : Pas de bouilloire ? Pas de problème. Faire bouillir de l'eau dans une casserole sur la cuisinière est une façon tout à fait acceptable de préparer de l'eau chaude pour votre tasse de thé. Cependant, le contrôle de la température de l'eau sera un peu plus laborieux.

Le micro-ondes : Bien qu'il s'agisse d'un moyen très rapide de chauffer l'eau, il laisse beaucoup à désirer. Un four à micro-ondes ne chauffe pas l'eau de façon uniforme et les différents micro-ondes ont des niveaux de chaleur différents. En effet, il n'y a pas de réglage uniforme pour faire bouillir l'eau. Même si des bulles apparaissent au bout d'une minute ou deux, cela ne veut pas dire que l'eau a complètement atteint sa température d'ébullition. Et comme il n'y a aucun moyen de maîtriser la température dans un four à micro-ondes, il est également facile de surchauffer l'eau. L'eau surchauffée (au-dessus du point d'ébullition) perd beaucoup d'oxygène, ce qui peut accentuer les mauvaises impressions dans le goût de l'eau. Elle peut aussi brûler les feuilles de thé que vous trempez, laissant une infusion excessivement amère.

Comprendre l'emballage du thé

Pendant que votre eau bout, commencez à préparer votre thé. Combien de tasses de thé faites-vous ? Vous commencez avec des feuilles de thé en vrac qui nécessitent un filtre et une théière ? Ou est-ce que votre thé a été emballé dans une sorte de sachet de thé ? 

Le thé en vrac

Les feuilles de thé en vrac, entières ou partiellement brisées peuvent se dilater et se dérouler lorsqu'elles interagissent avec l'eau chaude dans un récipient qui leur donne suffisamment d'espace pour le faire, comme une théière ou un filtre suffisamment grand dans votre tasse à thé. Le résultat est un thé qui donne de subtiles nuances de saveur. Une portion individuelle de thé en feuilles est généralement mesurée avec 2 grammes de thé en vrac (la taille d'environ une cuillère à café) pour 25 cl d'eau chaude (la taille d'environ une tasse à thé typique). Pour infuser plusieurs tasses de thé dans une grande théière, augmentez simplement la quantité de thé en feuilles pour qu'elle corresponde à la quantité totale d'eau que vous utilisez.

Thé en sachets pyramide

Les sachets de thé pyramidaux ont été conçus pour rendre l'expérience du thé en vrac plus pratique que celle d'un sachet de thé. Ces sachets de thé déjà dosés pour une personne vous aideront à comprendre comment il faut infuser du thé en vrac. Il s'agit de grands sachets un peu rigides qui tiennent dans une tasse. Grace à leur grand volume, le thé à de la place pour se mouvoir à l'intérieur du sac. Ainsi, il interagit avec l'eau chaude et cela permet une transmission complète de son goût. Ces sachets peuvent également être infusés plusieurs fois.

Les sachets de thé rond

Pour un maximum de saveur, les sachets de thé ronds sont remplis de feuilles de thé finement coupées. Ces sachets s'adaptent à la forme de votre tasse de thé pour que l'eau puisse s'écouler facilement à travers le sachet et infuser les feuilles de thé, ce qui donne un thé plus corsé et généralement plus fort qu'un thé en sachet pyramidal. En revanche, les sachets de thé ronds sont généralement infusés une seule fois.

Les sachets de thés commerciaux

Ce sont typiquement les sachets de thé avec lesquels vous avez sans doute grandi. Ils sont généralement de forme carrée avec une ficelle et une étiquette et remplis de feuilles de thé et de poussière de thé de qualité inférieure. Ils ont été conçus à l'origine pour la production en série d'un thé fort, unidimensionnel et peu coûteux, qui peut résister au lait et à l'édulcorant. Les sachets de thé commerciaux sont généralement infusés une seule fois.

Le choix du récipient pour l'infusion

Selon le type de thé que vous préparez, la façon dont il a été conditionné et le nombre de personnes pour lesquelles vous préparez le thé, vous pouvez choisir l'un des nombreux récipients pour créer la tasse de thé parfaite. Voici quelques-uns des plus utilisés :

La tasse de thé ou le mug

Vous pouvez facilement infuser votre sachet de thé ou du thé en feuilles dans une tasse à thé. Pour le thé en vrac, vous n'avez besoin que d'un appareil contenant des feuilles, comme un panier en acier inoxydable ou en bambou ou un filtre à thé en papier ou en tissu. Ils se mettent tous facilement dans votre tasse à thé et tiennent les feuilles de thé en vrac. Il suffit de verser l'eau chaude sur les feuilles de thé contenues et de retirer l'appareil une fois que le temps d'infusion approprié est écoulé.

La presse française ou cafetière à piston

la presse française

Une belle alternative à la théière traditionnelle, la cafetière à piston est un outil de préparation du thé rapide et facile à utiliser avec un nettoyage très facile. Ajoutez simplement des feuilles de thé ou des sachets de thé, versez l'eau chaude et couvrez avec le couvercle (avec le filtre et l'écran attachés), laissez infuser pendant le temps approprié, puis pressez le thé vers le bas, tout comme vous le feriez avec du café moulu. Lorsque vous utilisez une cafetière à piston, n'infusez que la quantité que vous prévoyez de boire immédiatement. Le thé que vous pressez jusqu'au fond du récipient continuera à s'infuser dans l'eau qui reste, ce qui pourrait provoquer une infusion excessive et rendre le restant de votre thé amer. Il est également idéal d'utiliser une presse française séparée pour le thé et le café. Le goût du café peut s'imprégné dans une cafetière à piston (peu importe combien de fois vous la nettoyez) et elle peut donner à votre thé un goût de café.

Les théières

Les théières se déclinent en presque autant de variétés que le thé. Il est tout de même mieux de privilégier les théières munies d'une passoire à thé ou d'un panier à thé intégré et amovible pour contenir les feuilles de thé en vrac. De cette façon, vous pouvez retirer les feuilles de thé de la théière après le temps de trempage approprié pour que le thé ne soit pas trop infusé. Assurez-vous d'ajuster la quantité de thé que vous infusez à la taille de la théière que vous utilisez. Certaines théière ne contiennent que deux ou trois tasses de thé. Mais d'autres sont conçus pour infuser du thé pour dix personnes voire plus. Vous pouvez également jeter plusieurs sachets de thé dans une théière pour obtenir une infusion de plusieurs tasses et avoir un nettoyage facile ensuite.

La cafetière

Vous pouvez préparer votre thé dans une cafetière de la même façon que vous le faites pour votre café. Il suffit d'ajouter des feuilles de thé ou du thé en vrac au filtre à café au lieu du marc de café. Ajoutez ensuite de l'eau dans le réservoir, placez la carafe sur le chauffe-eau et attendez que le thé infuse. C'est une excellente option pour infuser une grande quantité de thé pour une foule ou si vous avez l'intention de faire du thé glacé. Tout comme avec une presse française, cependant, sachez qu'une certaine saveur de café peut s'infiltrer dans votre thé infusé si votre cafetière est principalement utilisée pour infuser du café.

Petite astuce : Quel que soit le récipient que vous utilisez pour infuser votre thé, n'oubliez pas de toujours couvrir votre thé pendant qu'il infuse pour aider à garder le plus de chaleur possible à l'intérieur du récipient.

Comment prenez-vous votre thé ?

Du lait ? Du sucre ? Lemon ? Croyez-le ou non, le thé n'a jamais été conçu à l'origine pour être servi avec ces additifs populaires.

Les Anglais popularisent le thé au lait et au sucre et les Américains s'y accrochent tout au long des années 1700, alors que les importations de sucre en provenance des îles des Caraïbes connaissent un essor fulgurant. En 1800, on dit que les Anglais consommaient chaque année 2½ livres de thé et 17 livres de sucre par habitant.

Le citron était un autre ajout populaire à la tradition typique du thé anglais de l'après-midi. Un invité aurait le choix entre des tranches de lait ou de citron avec sa tasse de thé. (Conseil : Vous ne voulez jamais faire les deux ou l'acide dans le citron peut faire cailler le lait.) Il est suggéré que l'ajout de citron et de sucre au thé a également été populaire à différents moments de l'histoire en Inde et dans certains pays arabes et africains ainsi qu'en Russie. Et les recettes originales de thé sucré d'Amérique du Sud de la fin des années 1800 exigeaient beaucoup de sucre, une bonne portion de glace et une bonne dose de citron pour la saveur.

un bon thé pour finir le repas

Alors pourquoi ces additifs sont-ils devenus populaires ? L'une des raisons était la nécessité d'une manifestation sociale de la richesse. À une certaine époque, offrir du thé, du sucre, du lait ou de la glace aux invités symbolisait votre richesse et votre statut, puisque la plupart de ces articles étaient considérés comme un luxe que tout le monde ne pouvait se permettre. Il fut un temps où l'accès au thé importé était limité et n'était pas toujours de la plus haute qualité. Ainsi, ces additifs auraient également aidé à aromatiser un thé de qualité inférieure afin qu'il ait meilleur goût et qu'il soit plus facile à boire.

Aujourd'hui, le thé est plus largement disponible et apprécié pour sa variété apparemment infinie de types de thé et de profils de goût. Comme un bon vin, un thé siroté pur et droit, sans aucun additif comme le lait ou le sucre, peut être mieux apprécié pour ses différentes saveurs délicates et subtiles du vrai thé.


Partager ce message


← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.